Responsabilité Environnementale

Depuis 2021, un groupe de travail "Responsabilité Environnementale" s'est constitué au sein du Ceremade.

Quelques ordres de grandeur

Les émissions de gaz à effet de serre sont mesurées en tonnes équivalent CO2 (teqCO2). Un adulte français :
 •    a émis en moyenne 6,9 teqCO2 pendant l'année 2019,
 •    devrait émettre entre 0,8 et 2 teqCO2 par an pour respecter les accords de Paris (source).

Pour donner un ordre d'idée, 1 teqCO2 correspond à :

  • 1 aller retour Paris-New-York en avion (source) ;
  • 22 kg de steak de bœuf (source) ;
  • 3 allers retours Paris-Marseille en voiture (source) ;
  • 215 allers retours Paris-Marseille en train (source) ;
  • 17000 KWh d'électricité en France (source) ;
  • 27000 h de streaming (source) ;
  • 28000 mails avec pièce jointe (source) ;
  • 80 nuits d'hôtel à Londres (source).

 

Membres, fonctionnement

Membres

Le groupe de travail responsabilité environementale est actuellement constitué de 10 membres.

Isabelle Bellier (BIATSS), Patrick Bernard (PR), Jean Dolbeault (DR), Maria J. Esteban (DR), César Faivre (BIATSS), David Gontier (MCF), François Huveneers (MCF), Vincent Rivoirard (PR), Robin Ryder (MCF), Yannick Viossat (MCF).

Mission

Le groupe de travail responsabilité environnementale a été chargé de réaliser un bilan des émissions de gaz à effet de serre des activités du laboratoire en 2019, en appliquant la méthodologie proposée par le collectif Labos1point5. Le groupe est aussi chargé de proposer des mesures pour réduire les émissions du laboratoire.

Travaux

Bilan gaz à effets de serre du CEREMADE sur l'année 2019

Les émissions totales du laboratoire sur l'année 2019 sont résumées dans le graphique suivant :

Nous avons ajouté en plus de ce qui est prévu dans l'outil GES 1point5, les achats d'ordinateurs et d'écrans.

On constatera la très grande part associée aux voyages, et plus précisément à l'avion dans ces émissions, alors que l'aviation ne représente que 6,4% des émissions de CO2 de la France (source).

Si l'on regarde les émissions moyennes et individuelles, on constatera une très grande disparité dans les comportements :